Pièges de Nuit
Série de captures.





L’utilisation d’un piège photographique avec option infrarouge permet de condenser différentes esthétiques associées à la surveillance, la lunette du chasseur, le film d'horreur ou l'observation naturaliste... Ce projet constitué de plusieurs vignettes tente de reconfigurer l'imaginaire nocturne en décloisonnant ses sujets habituels (se côtoient la faune, la flore, des figures humaines au sein de milieux ruraux ou urbains). Ce qui s’enclenche, par détecteur de mouvement ou en configuration manuelle, nous entraîne dans l'obscurité et dévoile ce qui se cache au creux de la nuit. Les villes se transforment en halos de lumière, les regards fantômes se posent dans le vide et les surfaces de pierre autant que la peau se délavent en effet de négatif. 







LOUISE FILIPPI / filippilouise@gmail.com